Asie Carnets de voyage Chine

CHINE – La Grande Muraille, Nous… et c’est tout !

Une pépite, un joyau, un émerveillement, une splendeur… les mots vont nous manquer pour décrire nos 2 jours auprès de la Grande Muraille de Chine.

 

De l’utilité des blogs de voyage !

Avant même notre grand départ, nous voulions absolument faire de la Grande Muraille une visite inoubliable. On s’y est donc pris un peu tôt et on a épluché les différents blogs de tourdumondistes à la recherche du bon plan.

Lorsqu’on n’a pas suffisamment de temps, ou d’envie, toutes les agences et auberges de Pékin, proposent des excursions à la journée sur des portions payantes, mais parfois surfréquentées. On peut aussi s’y rendre en bus soit même, pour le même résultat.

Nous avons eu la chance de tomber assez vite sur plusieurs blogs relatant la même expérience : un coucher et un lever de soleil sur une portion fermée de la Grande Muraille. C’est sur le fameux blog NovoMonde qu’est décrit le mieux le périple.

Nous avons eu encore de la chance d’être à Pékin en même temps que Chloé et Romain de Playing The World. On les suit de près depuis nos départs respectifs mais c’était la première fois qu’on pouvait se voir. Coup de bol, ils venaient de tester le bon plan et nous ont refilé toutes les infos fraîches pour y aller.

photo playing the world

Ça se mérite !

Le bon plan se situe près de la portion « Simataï » fermée au public pour travaux de longue durée. Près du village de Dongpo, une petite famille chinoise bien maligne loue des chambres dans 4 préfabriqués accolés à leur maison. Ici, pas de douches, pas de prises, pas de chauffage et les toilettes sont dans le jardin. On s’en fiche on n’est pas là pour dormir.

Pour 300 yuans par personne, ils viennent vous chercher là où le bus vous dépose, offrent le diner, le petit-déj, la nuit et tous les transports.

Pour s’y rendre, il faut d’abord réserver. La famille ne parlant pas anglais, on demande à l’auberge de Pékin d’appeler pour nous. Le système est plutôt bien rodé, on reçoit ensuite les infos pour y aller par mail. Le périple est plutôt plus excitant. Il faut prendre un bus pour Jinshanling et descendre à une station-service pommée à environ 1h20 de Pékin. Pour cela, il nous faut demander à l’auberge de Pékin d’écrire en chinois un petit mot à l’adresse du chauffeur pour qu’il appelle la famille afin de leur communiquer notre heure d’arrivée. On tombera sur une contrôleuse sympa et étonnée qui acceptera de téléphoner pour nous.

Une fois que tout le monde se retrouve, c’est parti pour 30 minutes de voiture dans des montagnes vides où on se demande ce qu’on fait là à chaque virage.

Enfin la voilà !

Et puis au détour d’un virage, on la voit ! Immense ! On pourrait presque la toucher du doigt par la fenêtre de la voiture tellement on est proche ! En arrivant à l’auberge, on pose nos sacs dans la « chambre » et on se prend deux bières sur la terrasse : un des meilleurs apéros de notre vie. Plusieurs km de muraille sont juste devant nous, éclairés par les derniers instants du soleil. Absolument personne autour, personne devant ni aux alentours. Le pied. Sur la table de la terrasse, un livre d’or : on retrouve alors des mots de tous les bloggeurs ayant vécu ça et ce depuis des années, vraiment sympa !

Image3

La mère de famille nous propose d’aller marcher jusqu’au village, un peu démuni et totalement perdu, afin de repérer le sentier de demain matin…

Le soir, on a la chance de manger un des meilleurs repas de nos 2 mois en Chine, tout fait maison par le papa venant de rentrer du boulot.

Le lendemain, réveil à 5h45, la tête au fond des f… on prend le sentier et après 20 minutes de grimpette, on arrive sur la partie en travaux !! On saute le petit muret en même temps et main dans la main: nous y voilà enfin. On est comme des gosses, on ne peut pas s’arrêter de sourire, on grimpe quelques dizaines de marches, on traverse une tour et on se pose pour observer les premières lueurs de la journée. Magique !

Cependant, cette partie est en travaux, donc interdite, donc surveillée. On nous avait prévenu, un garde dort ici pour empêcher les gens comme nous de faire ce qu’on fait. Après seulement 20 minutes on entend un cri au loin, on ne s’alarme pas, on ne voit personne. 15 minutes plus tard, le temps qu’il lui a fallu pour grimper toutes les marches qui nous séparaient, on voit la grosse tête gentille du garde apparaitre…

Nul doute qu’ils voient des effrontés comme nous plusieurs fois par semaine. Il nous indique par le geste qu’on est pas vraiment les bienvenus et nous raccompagne jusqu’au sentier, sans oublier de prendre une petite photo de nous… bizarre !

Peu importe on aura eu le temps de bien apprécier !!! C’était vraiment magique !

On change de point de vue !

Après un bon petit déj, la journée de rêve continue. On nous emmène vers 8h sur la portion publique et payante de Jinshanling. On arrive pour l’ouverture et bien avant les bus de Pékin. On choisit évidemment de ne pas prendre le téléphérique pour monter jusqu’à elle et de faire les 4 ou 5 km de chemin et de muraille à pied.

Pendant plus de 3h30, on a la muraille pour nous tous seuls. De part et d’autre, nous pouvons la voir sur plusieurs dizaines de km ! En plus, on ne croisera qu’une dizaine de personnes. On prend des milliers de photos, et on se pose toutes les 5 minutes pour réaliser la chance qu’on a. On aurait presque la larmichette dis donc ! Pour couronner le tout, on a un temps radieux ce jour-là : On est aux anges !

Seul hic : de la musique d’ambiance est diffusée à certains endroits le long du parcours, et on la chance de marcher quelques minutes avec du Céline Dion dans les oreilles … :-)

Nous sommes en Août 2016 désormais et on peut dire sans trop hésiter que c’était notre meilleur moment du voyage  jusqu’ici :-)

On nous redépose à la station de service vide pour prendre le bus de retour pour Pékin. C’est fini mais on s’en souviendra toute notre vie !!


Ça peut servir :

Logement « DongPo Inn » ou « Simatai Guesthouse », ne parlent pas anglais, n’ont pas de site internet. Appeler le +8613613143252

300 yuans par personne pour la nuit, le diner, le petit dej et tous les transports sauf l’A/R depuis Pékin (+10 yuans la bière)

Bus depuis Pékin (le même au retour) : 32 yuans par personne, à prendre à la gare routière de la station de métro Wangjing West

Entrée de la portion de Jinshanling : 65 Yuans par personne

Pas de commentaires

Laisser un commentaire