Asie Carnets de voyage Singapour

Singapour – La transition parfaite

4 jours à Singapour, chez Julien et Marine, histoire de passer de l’Asie à l’Océanie en douceur.

 

Ajout de dernière minute

Singapour n’était pas une destination prévue à notre départ en Janvier. Cependant après 50 jours en Chine, notre van nous attendait en Australie une grosse semaine plus tard et nous n’avions pas vraiment le temps de visiter une nouvelle région de l’empire du milieu. Singapour semblait parfait pour combler les quelques jours de trou, et le fait que Julien, ami et ancien collègue de Guillaume, vienne juste d’y emménager avec Marine rendait ce plan parfait !

image14

Deux, trois mails à ZipWorld, et 300€ plus tard, nous ajoutions un pays à la liste !

Singapour, la ville-état parfaite ?

Singapour ressemble presque à une ville parfaite : tout y est propre, tout y est neuf et moderne, tout y est bien fait, plusieurs cultures et religions y cohabitent… Certains diront que c’est la destination manque de charme, mais le constat reste le même : pas de sentiment d’insécurité et une mixité qui fonctionne. Enfin presque car, en creusant, on se rend compte que certaines communautés sont tout de même contraintes de s’occuper des tâches les plus pénibles et chaque communauté semble avoir un peu sont propre quartier…

Quoi qu’il en soit, beaucoup d’expat’ semblent s’y plaire. Nous avions la chance d’être hébergés par des copains vivant dans le nouveau quartier branché de Tiong Bahru dans un appart typique du coin : un condo de 3 pièces très grand et lumineux dans un immeuble avec gardien, piscine, salle de sport, parking… à la limite du luxe !  Nous y avions notre propre chambre et sdb et ça fait beaucoup de bien !!!

image15

Que faire à Singapour ?

C’était assez simple pour nous puisque nous nous sommes contentés de suivre Julien, notre guide pour l’occasion et nous avons fait tous les incontournables.

Tout d’abord le must du must, la baie de Singapour et son Marina Bay Sand. Beaucoup plus « propre » et moderne que celle de Hong-Kong, enchaînement des gratte-ciels est impressionnant. Une succession de quai, formant une belle balade, permet d’avoir une super vue sur ce spectacle.

Le Marina Bay Sands, triple hôtel où trône à son sommet une énorme plateforme en forme de bateau abritant un bar et une piscine, domine le tout. En bas, on trouve un centre-commercial ultra luxueux, avec canaux et gondoles de Venise.

La meilleure vue de la baie est celle depuis le belvédère accueillant le symbole de Singapour : le Merlion, mi-lion, mi-sirène.

Derrière le Marina Bay Sands, s’est construit récemment un immense parc appelé « Garden by the Bay ». La particularité de celui-ci est d’avoir des faux airs de forêts d’Avatar avec de gigantesques arbres métalliques parfois reliés par des passerelles, et formant un décor futuriste. Deux fois par soir, les arbres s’illuminent pour un spectacle son et lumière plutôt sympa, quoi qu’un poil décevant.

La population singapourienne est très métissée : on y croise des malais, des chinois, des indiens, des occidentaux… La plupart des communautés possèdent leur quartier : Chinatown, Little India, quartier malais, etc…

Nous ne sommes pas allés en Inde, mais tout rappelle ce pays à Little India : les odeurs, les costumes des habitants, la nourriture et les grands bazars dont l’immense Mustafa Centre, ouvert 24h sur 24h et où l’on trouve absolument tout ce qu’on veut. ON y trouve aussi un décathlon mais aucun rapport.

Une des bizarreries singapouriennes est la prolifération de malls et grands centres-commerciaux. Orchard Street en est le temple. Tout au long de cette immense rue de plusieurs kilomètres, s’enchainent d’immenses magasins, rivalisant en taille et accueillant toutes les enseignes classiques et de luxe.

Singapour est une ville-état étendue et ne se résume pas qu’à un espace urbain. En son centre, règne une forêt tropicale autour d’une grande réserve d’eau, où il est possible de randonnée au prix de grosses suées de transpiration. Sur la côte, une île-parc d’attraction (Sentosa) a été aménagée où l’on peut trouver des plages de sable, des terrains de beach-volley, des bars,…

Soirées et retrouvailles

Notre activité principale aura donc été de flâner et profiter de l’appartement tout confort de Julien et Marine.  Leur quartier, plutôt résidentiel à la base, s’embourgeoise et s’anime petit à petit. C’est également là qu’une boulangerie française a décidé de s’installer pour notre plus grand bonheur.

Cela aura été également l’occasion de retrouver les copains singapouriens de Guillaume, tous rencontrés en Suède, et de refaire des petites soirées au restaurant ou au bar, comme ça peut manquer en Asie !

image42

Pas de commentaires

Laisser un commentaire